Amstel Gold Race : Course féminine neutralisée puis raccourcie après un incident sur le parcours

Amstel Gold Race : Course féminine neutralisée puis raccourcie après un incident sur le parcours

L'Amstel Gold Race féminine a été neutralisée après 45 km de course en raison d'un incident sur le parcours précédant la course, impliquant apparemment un policier.

Après plus d'une heure d'arrêt et avec l'une des montées impraticables, le peloton féminin courra désormais sur un parcours modifié et raccourci.

Le peloton neutralisé roulera du point d'arrêt jusqu'à la ligne d'arrivée à Valkenburg, où la course reprendra ensuite, en parcourant uniquement les derniers tours locaux, en sautant quelque 40 km du parcours d'origine et en parcourant une finale modifiée.

Le peloton effectuera trois tours de la boucle de 18 km – qui comprend le Cauberg, le Geulhemmerbeg et le Bemelerberg – pour un total de 55 km, ramenant la longueur totale de la course de 158 km à un peu moins de 100 km. Le parcours original durait quatre tours, avec le dernier tour légèrement différent pour permettre la finale de Cauberg.

Après un peu plus d'une heure de course dimanche matin, le peloton a été arrêté pour permettre à une ambulance et à la police de passer la course et d'intervenir sur l'incident.

Selon un Tweet de la police limbourgeoise, un policier à moto travaillant sur la course a été heurté par une voiture sur le Bergseweg à 11h00 CEST. Il a été transporté à l'hôpital et la police a fermé le Bergseweg – la troisième montée du chemin des femmes – pour enquête.

La course a été arrêtée vers 11h10 CEST et est restée arrêtée à 12h00, avec des informations selon lesquelles le retard pourrait durer une heure le temps que les services d'urgence traitent l'incident et dégagent la route.

La course masculine, qui a débuté peu après la course féminine, a été déviée afin de ne pas interrompre la course féminine une fois qu'elle aura repris et d'éviter le lieu de l'incident, selon Wielerflits. Les hommes vont désormais manquer le Bergseweg.

Clara Emond (EF Education-Cannondale) et Quinty Schoens (VolkerWessels) étaient en échappée quelques secondes plus loin lorsque la course a été arrêtée, mais ne retrouveront pas leur avantage au redémarrage.

A lire également