Alberto Contador reçoit plusieurs points de suture au visage après le crash de la Vuelta España en Chine

Alberto Contador reçoit plusieurs points de suture au visage après le crash de la Vuelta España en Chine

L’ancien pilote professionnel et copropriétaire actuel de l’équipe Eolo-Kometa, Alberto Contador, a eu besoin de points de suture au sourcil, à la joue et à la lèvre après s’être écrasé durement lors d’un événement de la Vuelta a España en Chine.

L’Espagnol, qui a pris sa retraite de la course en 2017, participait à une course de groupe lors de la nouvelle épreuve de la Vuelta à Pékin, Desafío China by La Vuelta, lorsqu’il n’a pas pu éviter une chute devant lui.

L’homme de 40 ans a pris la route durement dans l’accident et en a fait les frais face la première. Il s’est retrouvé avec une blessure macabre alors que du sang coulait de plusieurs coupures sur son visage.

Arborant un méné à son œil gauche et une coupe cousue sur sa pommette gauche, Contador a pris pour Instagram après l’accident de dimanche pour rassurer les fans qu’il allait bien après la chute. Il a dit que ses blessures n’étaient pas aussi graves qu’elles en avaient l’air et qu’il avait été recousu à plusieurs endroits.

« Salut tout le monde. Aujourd’hui, je suis descendu sur le Desafío China par La Vuelta », a écrit Contador. « Il y a eu une chute devant moi et, même si j’ai essayé de sauter par-dessus le pilote devant moi, c’était impossible.

« J’envoie cette vidéo pour transmettre le calme. Malgré les images, heureusement, ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. Juste quelques points de suture au sourcil, à la joue et à la lèvre. Nous continuerons. »

Il a ensuite remercié ses collègues ex-pros Joaquím Rodríguez et Pedro Delgado pour leur aide à la suite de l’accident.

Depuis sa retraite, Contador, sept fois vainqueur du Grand Tour, est resté impliqué dans le cyclisme professionnel, travaillant comme expert et analyste pour Eurosport et dirigeant l’équipe Eolo-Kometa, qui est passée de sa propre équipe amateur Fundación Contador à un Giro d ‘ Équipe d’Italie vainqueur d’étape au niveau ProTeam.

Il dirige également une marque de vélo – Aurum – qui est utilisée par Eolo-Kometa, et en juillet 2020, il a battu le record du monde « Everesting », grimpant 8 848 mètres en un temps de 7:27:20. En décembre de l’année dernière, il a subi une intervention chirurgicale pour retirer 100 lipomes graisseux (tumeurs non cancéreuses).

A lire également