Magnus Sheffield voit la situation plus grande après sa vaillante deuxième place derrière Evenepoel dans le Volta ao Algarve TT

Magnus Sheffield voit la situation plus grande après sa vaillante deuxième place derrière Evenepoel dans le Volta ao Algarve TT

Les cyclistes s’habituent rapidement à la défaite. Cela fait partie intégrante d’un environnement où il ne peut y avoir qu’un seul gagnant sur près de 200 concurrents.

Certaines défaites ont fait plus mal que d’autres, mais pour Magnus Sheffield, il restait encore énormément de crédibilité à gagner et à développer après la 4e étape de la Volta ao Algarve.

Après tout, l’Américain de 21 ans venait de réaliser l’un des meilleurs contre-la-montre de sa jeune carrière, et pendant un bref instant, il a mené la scène après avoir mis Stefan Küng, Filippo Ganna et Wout van Aert au premier rang. l’épée. Malheureusement pour Sheffield, le champion du monde du contre-la-montre Remco Evenepoel a franchi l’arrivée pour remporter la victoire avec 17 secondes d’avance et avec elle la tête du classement général.

Sheffield a regardé depuis la sellette, a félicité le Belge, puis a fait de son mieux pour résumer ce qui avait été une après-midi en montagnes russes au Portugal.

« Nous avons encore quelques points à améliorer et cela nous gardera sur notre faim. »

Sheffield a clairement un énorme appétit et il est considéré depuis un certain temps comme l’un des meilleurs coureurs prometteurs. Cette année, il fera ses débuts tant attendus sur le Grand Tour au Giro d’Italia, mais entre cela et le reste de la saison, le coureur des Ineos Grenadiers veut simplement profiter au maximum de chaque opportunité.

Il a perdu contre le meilleur coureur aujourd’hui, et même si perdre est une affaire régulière dans le cyclisme, il existe également des opportunités à presque chaque virage.

« Il s’agit simplement de saisir toutes les chances que je peux. Je pense qu’il est vraiment important de me concentrer sur le fait d’être à mon meilleur. Si c’est assez bon pour gagner, c’est génial. Sinon, je ne peux rien faire d’autre à ce sujet.

« Le Giro est un de mes très grands objectifs, et faire mon premier Grand Tour. Le Giro correspond le mieux au programme que je veux faire et au reste des courses. Aujourd’hui, je suis venu ici pour gagner donc c’est C’est décevant, mais il est important de penser à la situation dans son ensemble et aux grands objectifs.

En prévision du Giro d’Italia

Sheffield devait faire ses débuts sur le Grand Tour en 2023, mais une chute sur le Tour de Suisse a anéanti ses ambitions sur le Tour de France et il n’y avait tout simplement pas assez de temps pour se préparer pour la Vuelta a España. Ineos et la direction de l’équipe travaillent toujours sur leur liste longue pour le Giro mais l’Américain est probablement un titulaire s’il parvient à poursuivre sa trajectoire.

Son Giro consistera à soutenir la candidature de Geraint Thomas au GC, mais il y a aussi deux contre-la-montre dans lesquels il espère briller.

« Il y a deux longs contre-la-montre, donc ce seront mes opportunités de vraiment montrer ce que je peux faire. Je vais faire de mon mieux pour l’équipe. Nous avons une équipe super forte. Certains gars ont quitté l’équipe en dernier. année, mais je pense toujours que nous pouvons avoir confiance dans l’arsenal que nous pouvons y apporter. »

Aujourd’hui, cela a le goût d’une défaite pour Sheffield, même si son admirable performance mérite d’être reconnue. De nombreux coureurs de classe mondiale ont perdu contre Evenepoel contre la montre et il n’y a aucune honte à cela. Comme le dit Sheffield, c’est la vision d’ensemble qui compte, et fin mai, il aura sans doute encore élargi ses ambitions.

A lire également