Wout Van Aert : Mathieu Van der Poel « vient de le briser et était à un autre niveau » lors de la Coupe du monde de Gavere

Wout Van Aert : Mathieu Van der Poel « vient de le briser et était à un autre niveau » lors de la Coupe du monde de Gavere

Wout van Aert a admis avoir « dépassé ses limites » alors que son rival Mathieu van der Poel s’éloignait pour remporter sa quatrième victoire de la saison de cyclocross lors de la Coupe du Monde Cyclocross UCI à Gavere.

Lors du troisième meeting de cross des concurrents du WorldTour ce mois-ci, c’est le champion du monde de cyclocross Van der Poel qui a de nouveau triomphé dans des conditions boueuses.

Les berges difficiles et les descentes dangereuses ont donné à Van Aert plus de confiance dans sa capacité à battre son rival de longue date à Gavere par rapport aux courses précédentes – qui comportaient de longues sections de sable.

Van der Poel a démarré dans le premier tour et seul Van Aert a pu répondre alors que cinq secondes séparaient les deux hommes, mais alors que Van Aert tentait de passer, Van der Poel a augmenté son avantage à 30 secondes.

« Au début, Mathieu l’a simplement fracassé et était à un autre niveau », a déclaré Van Aert. « C’était extrêmement difficile aujourd’hui, la boue était assez collante et à chaque tour, il était de plus en plus difficile de rester sur la moto.

« Au début, j’étais un peu trop enthousiaste et j’essayais de suivre le rythme de Mathieu. Ou du moins de rester proche de lui. Du coup, j’ai explosé dans le deuxième tour et j’ai vite perdu beaucoup de temps. »

Un tour plus tard, Van Aert a heurté un spectateur dans une section de descente glissante alors qu’il roulait à proximité des marquages ​​du parcours alors que l’écart augmentait encore.

L’écart entre les rivaux est resté constant jusqu’à la fin de l’épreuve, le Belge terminant à 36 secondes du champion du monde de cyclocross.

« J’ai essayé d’attaquer toute la course, mais surtout dans les deux premiers tours, j’ai essayé de rester proche de lui (Van der Poel) et à mi-chemin du deuxième tour sur la longue montée, j’ai dépassé un peu ma limite et c’est quelque chose que vous devriez faire. Ce n’est pas le cas sur cette course car j’ai perdu 30 secondes dans le tour suivant.

Bien qu’il ait terminé à une deuxième place familière face à son rival Van der Poel, le Belge était satisfait de sa performance en mettant la pression sur le pilote néerlandais en forme et en réfléchissant à certaines des erreurs qu’il avait commises sur ce parcours difficile.

« J’étais assez content de la façon dont ça s’est passé », a ajouté Van Aert. « J’ai essayé et je pense que cela se voyait aussi. Mais j’ai aussi commis des erreurs techniques.

« Cela va souvent de pair avec des moments plus difficiles physiquement.

« On voit un peu moins les lignes. Je ne suis pas entièrement satisfait de ça. C’était mon premier cross dans la boue vraiment difficile et je l’ai remarqué. »

Bien qu’il ait terminé deuxième, Van Aert était l’un des favoris du public partisan belge.

« C’est un centre qui s’est rapidement mis en place mais qui n’a apparemment pas gêné les supporters », a-t-il ajouté. « Il y avait beaucoup d’ambiance. J’ai eu beaucoup d’encouragements, j’ai vraiment apprécié ça. »

Alors que Van Aert se concentre sur les Classiques de printemps, le Giro d’Italia et les Jeux Olympiques de l’année prochaine, sa saison de cyclocross s’annonce différente des saisons précédentes et le Belge termine sa campagne de cross deux semaines avant les championnats du monde.

Van der Poel tente de défendre son titre mondial de cyclocross en février et les deux ont des objectifs différents pour cette saison de cross.

« J’ai fait le choix d’organiser cet hiver différemment », a ajouté Van Aert. « Les résultats sont bons, mais peut-être juste un peu moins que d’habitude. Mais c’est comme ça. »

A lire également