"Je ne veux pas d'un feuilleton" - Uijtdebroeks veut tourner la page après le déménagement de Visma-Lease A Bike

« Je ne veux pas d’un feuilleton » – Uijtdebroeks veut tourner la page après le déménagement de Visma-Lease A Bike

Cian Uijtdebroeks s’était déjà entraîné avec ses nouveaux coéquipiers au début du mois, mais le Belge a fait sa première apparition officielle en tant que pilote Visma-Lease A Bike lors de la présentation de l’équipe à Amsterdam jeudi soir.

Le même jour, il a été confirmé qu’un accord avait été négocié pour libérer Uijtdebroeks de son contrat avec Bora-Hansgrohe, mettant ainsi fin à l’incertitude quant à la place du Belge en 2024.

La polémique sur le transfert durera probablement encore un peu, car Uijtdebroeks a semblé vouloir tirer un trait sur cette question lorsqu’il a rencontré la presse lors de la présentation de Visma-Lease A Bike.

« Beaucoup de choses se sont produites, mais je ne veux pas entrer dans les détails. C’est le meilleur pour tout le monde, le respect de chacun. Nous avions une raison valable pour résilier mon contrat et c’est ce que nous avons finalement fait », a déclaré Uijtdebroeks. Les dernières nouvelles.

Le joueur de 20 ans a refusé de confirmer une information selon laquelle il aurait choisi de quitter Bora-Hansgrohe en raison des brimades d’autres coureurs. Le manager de Bora-Hansgrohe, Ralph Denk, a qualifié ces allégations de « fausses », ajoutant qu’Uijtdebroeks n’avait cité aucun incident d’intimidation lorsqu’il avait exprimé son désir de quitter l’équipe.

« Il est plus sage de ne pas trop commenter cela. Je ne veux pas en faire un feuilleton», a déclaré Uijtdebroeks. « Je ne me sentais vraiment pas bien. C’est pourquoi mon contrat avec Bora a été résilié. J’ai dû partir pour être à nouveau heureux.

Uijtdebroeks avait précédemment rejeté une approche de Jumbo-Visma en tant que junior, préférant devenir professionnel avec Bora-Hansgrohe en 2022. Il a reconnu que « cela aurait probablement été plus facile » s’il avait opté pour l’équipe néerlandaise dès le début, suggérant que son le désir d’un feedback constant correspondait à l’approche de l’équipe.

« Je pense que je m’intègre très bien ici », a-t-il déclaré. « On sent qu’il y a un énorme dynamisme dans cette équipe. Motivation pour tout le monde. Pour tous les cavaliers. Tout le monde est tellement structuré et veut en tirer le meilleur parti. Combien d’entre nous sommes ici ? 28 coureurs au total. J’ai l’impression d’avoir 27 autres Cians autour de moi. C’est bien. »

Uijtdebroeks a nié que l’arrivée de Primoz Roglic à Bora-Hansgrohe pendant l’intersaison l’ait persuadé d’aller dans la direction opposée. «Cela n’a joué aucun rôle. Je pense que Primoz est aussi quelqu’un dont je peux apprendre beaucoup, comme c’est le cas ici avec Jonas. [Vingegaard] et Sepp [Kuss].»

Pour sa première saison avec Visma-Lease A Bike, Uijtdebroeks visera le Giro d’Italia, où il s’alignera aux côtés de Wout van Aert et du sprinter Olav Kooij. Il courra O Gran Camiño, Tirreno-Adriatico et la Volta a Catalunya en préparation pour le corse roseainsi que passer une partie importante de son temps à s’entraîner en altitude.

« Je vais passer beaucoup de temps sur le Teide », a-t-il déclaré. « Je suis très content de ça, j’adore ces camps d’entraînement solitaires. »

A lire également