Des mesures seront prises après qu'un spectateur ait jeté une casquette de cycliste vers les roues de Mathieu van der Poel à Paris-Roubaix

Des mesures seront prises après qu'un spectateur ait jeté une casquette de cycliste vers les roues de Mathieu van der Poel à Paris-Roubaix

L'UNCP (Union Nationale des Cyclistes Professionnels) s'apprête à déposer un rapport auprès des autorités françaises après qu'un spectateur ait semblé jeter une casquette de cycliste vers les roues de Mathieu van der Poel alors que le champion du monde roulait vers la victoire à Paris-Roubaix dimanche.

Les images ont été filmées à la télévision alors qu'il restait environ 42 km à parcourir, alors que Van der Poel était déjà en tête et se dirigeait vers sa deuxième victoire consécutive dans le Monument français.

Alors qu'il courait à travers un secteur de pavés, un spectateur à la gauche du Néerlandais a semblé lancer une casquette de cycliste vers les roues du coureur. Heureusement pour Van der Poel, l'incident n'a causé aucun dommage, mais une telle action aurait facilement pu provoquer l'accident de Van der Poel – ou à tout le moins le ralentir – si le capuchon s'était coincé dans ses roues.

L'UNCP est le membre français du CPA (Cyclistes Professionnels Associés) et, la course s'étant déroulée sur le sol français, est chargée de sensibiliser les autorités locales à l'incident.

«Le CPA ne peut pas le faire parce que nous sommes une organisation suisse, mais nos membres, donc en l'occurrence l'association française, l'UNCP, peuvent poursuivre l'individu en justice. Ils déposeront leur rapport auprès des autorités locales et mèneront une enquête approfondie. Nous retrouverons cette personne, c'est sûr.

Ce n'est pas la première fois que Van der Poel est confronté à un tel comportement. Lors du Tour des Flandres le week-end dernier, le coureur néerlandais s'est fait lancer de la bière par un spectateur sur le bord de la route.

Le CPA et l'UNCP ont également un historique de recherche de spectateurs à l'origine d'incidents et de poursuites devant les tribunaux civils. Un spectateur qui a provoqué une énorme chute lors du Tour de France en 2021 a été condamné à une amende de 1 200 € par un tribunal français et contraint de payer une somme symbolique de 1 € à l'UNCP.

« Nous avons eu de bonnes expériences dans le passé, si vous regardez ce qui s'est passé lors du Tour de France lorsque Tony Martin a été renversé par un spectateur et que l'UNCP a poursuivi cette personne en justice et que l'affaire a été gagnée. Nous déposons donc des poursuites et cette personne a été condamnée à une amende.

« Cela ressemblait à un chapeau. Il était sur le côté du rotor et avec les freins à disque, si cela s'était accroché et tiré dans le frein à disque, cela aurait pu bloquer sa roue avant. Cela aurait pu être assez grave », a ajouté Hansen. .

A lire également