Wout van Aert cinquième mais devance Van der Poel dans les derniers tours de la Coupe du monde de Hulst

Wout van Aert cinquième mais devance Van der Poel dans les derniers tours de la Coupe du monde de Hulst

Wout Van Aert attend déjà avec impatience sa prochaine bataille avec Mathieu Van der Poel après qu’un malheur ait mis fin à ses espoirs de podium lors de l’épreuve de la Coupe du Monde Cyclocross UCI à Hulst.

Lors de sa dernière course avant que Jumbo-Visma ne devienne Visma – Lease a Bike, le Belge est revenu de la 27ème place pour terminer cinquième – et a bouclé les tours plus vite que son rival sur les quatre derniers tours.

Van der Poel a désormais remporté les quatre rencontres entre rivaux et ils s’affronteront ensuite à Baal le 1er janvier, avant de s’affronter également à Coxyde le 4 janvier.

Van Aert était dans le groupe de tête à Hulst lorsque le Néerlandais Pim Ronhaar est venu à ses côtés sur un dévers technique et que le Belge a glissé.

Le pilote Jumbo Visa a dû changer de vélo et se battait depuis 36 secondes et en 27ème position dans le deuxième tour.

Alors que Van der Poel attaquait en tête un tour plus tard, Van Aert a subi une crevaison et s’est retrouvé à 1:22 du leader.

Cependant, le Belge s’est rallié en se frayant un chemin à travers le peloton et a été le pilote le plus rapide du parcours pendant trois tours consécutifs.

Finalement, Van Aert est revenu cinquième, réduisant son déficit à 43 secondes du vainqueur de la course et à 23 secondes du podium.

« Le départ ne s’est pas très bien passé, j’ai donc dû gagner quelques places rapidement », a déclaré Van Aert dans un communiqué de presse de l’équipe.

« Malheureusement, dans la lutte pour les positions, je suis tombé. Au final, ma chaîne s’est avérée cassée.

« J’ai perdu beaucoup de temps. Quand j’ai enfin pu démarrer ma poursuite, j’ai eu une crevaison et j’ai dû faire un demi-tour avec un pneu crevé. Avec ça, la lutte pour les places sur le podium était terminée. »

En l’absence de Van der Poel, Van Aert a gagné à Heusden-Zolder et à Essen mais le Belge n’a pas encore battu son rival.

À l’approche de cette saison de cross, l’ancien champion du monde de cyclo-cross a admis que sa préparation avait été différente cet hiver, au milieu d’objectifs ambitieux en matière de course sur route l’année prochaine.

« Je me sentais très bien ces derniers jours », a ajouté Van Aert. « Malheureusement, cela n’a pas fonctionné aujourd’hui.

« Cependant, j’ai continué à me battre et je n’ai pas baissé la tête après les différents désagréments. Heureusement, la prochaine opportunité se présentera bientôt. »

Van Aert avait espéré offrir une victoire finale au sponsor sortant Jumbo avant d’enfiler un nouveau kit à Baal le 1er janvier.

Avant la course, il a déclaré : « C’est un sponsor qui est dans le cyclisme depuis très longtemps, qui a amené notre équipe là où nous en sommes aujourd’hui.

« Comme tous les membres de l’équipe, j’en suis très reconnaissant. C’est certainement une motivation supplémentaire de terminer – également aux Pays-Bas – avec un bon résultat. »

Tom Pidcock, autre star du World Tour, espérait également défier Van der Poel à Hulst avant de voir son défi se terminer au premier virage.

Le pilote Ineos Grenadiers est entré en collision avec son compatriote britannique et ancien coéquipier Cameron Mason, entraînant un dérailleur arrière cassé.

Pidcock a été contraint de courir aux stands et a été le dernier des 99 hommes à 1:46 du peloton de course.

Le Britannique a mené une riposte déterminée qui comprenait un coup de tête douteux pour créer un espace pour dépasser le Suédois Ville Merlov.

Pidcock a finalement réussi à terminer 25e après avoir égalé les temps au tour des 10 meilleurs pilotes dans trois des huit tours.

A lire également