Tom Pidcock vise sa première victoire au Monument à Liège-Bastogne-Liège

Tom Pidcock vise sa première victoire au Monument à Liège-Bastogne-Liège

Tom Pidcock mènera la ligne pour Ineos Grenadiers à Liège-Bastogne-Liège dimanche, le coureur britannique espérant mettre derrière lui une performance décevante en Flèche Wallonne.

Le vainqueur de l'Amstel Gold Race a abandonné la course de mercredi en raison des conditions glaciales et n'a pas pu disputer la victoire alors que Stevie Williams (Israel-Premier Tech) a remporté la plus grande victoire d'une journée de sa carrière.

Pidcock n'était pas le seul coureur à souffrir terriblement des conditions glaciales, plusieurs athlètes étant emmenés avec des symptômes d'hypothermie. Pidcock a eu plusieurs jours pour récupérer depuis la rencontre de mercredi et se lance dans la course de dimanche avec une confiance toujours au plus haut après sa victoire à l'Amstel Gold Race il y a une semaine.

« Eh bien, je me suis certainement échauffé, je ne peux pas dire que je suis fier de ma performance à la Flèche, il y avait définitivement des hommes meilleurs que moi ce jour-là, mais j'ai eu tellement froid que c'était impossible de penser à la course de vélo. plus. À ce stade, il valait mieux prévenir que guérir », a-t-il déclaré avant la course de dimanche.

Pidcock a dû attendre plus d'un an pour remporter sa dernière victoire sur route, mais il a bien construit sa forme depuis qu'il a quitté le cyclo-cross cet hiver.

Il a terminé dans le top dix de la Volta ao Algarve en février avant de remporter deux autres top dix à Milan-San Remo et Strade Bianche. Il a ensuite remporté son tout premier top dix lors d'une course par étapes du WorldTour à Tirreno-Adriatico en mars.

Une chute lors de la reconnaissance du contre-la-montre de l'étape 1 à Itzulia Pays Basque l'a obligé à rater complètement la course, mais il a rebondi avec une inclusion surprise à Paris-Roubaix avant la victoire de la semaine dernière à Amstel.

« Vraiment bien », a-t-il répondu lorsqu'on l'a interrogé sur sa forme avant Liège-Bastogne-Liège.

« C’est une de mes courses préférées. J'ai hâte de relever le défi et de souffrir. Je sais à quel point ce sera difficile, mais je suis prêt pour ça.

Le joueur de 24 ans a terminé deuxième à Liège-Bastogne-Liège l'année dernière derrière Remco Evenepoel, mais même si le Belge est absent de la ligne de départ cette année, il y a toujours un équipage bien rempli, dont l'ancien vainqueur Tadej Pogačar et Mathieu van. der Poel.

« Je pense que l'année dernière, j'ai très bien couru », a déclaré Pidcock.

« Tactiquement et aussi physiquement, j'ai tiré le meilleur parti de ce que j'avais dans le casier, donc je peux en être fier. Bien sûr, un podium sur un monument est fantastique, mais je veux vraiment remporter ma première victoire dans un monument et c'est ce que j'essaie de faire à chaque fois que j'en commence une maintenant.

Pidcock sera soutenu par une solide équipe Ineos Grenadiers qui comprend l'ancien vainqueur du Tour de France Egan Bernal, Laurens De Plus et Michał Kwiatkowski.

A lire également