Martinez et Peñuela remportent les titres ITT aux championnats nationaux colombiens

Martinez et Peñuela remportent les titres ITT aux championnats nationaux colombiens

Dani Martínez (Bora-Hansgrohe) et Diana Peñuela (DNA Pro Cycling) ont remporté jeudi des courses de contre-la-montre élite aux Championnats nationaux colombiens. Ce fut un début éblouissant pour Martínez dans sa nouvelle équipe Bora, qui a récupéré le titre national ITT pour la quatrième fois, sa dernière victoire remontant à 2022. Il s’agissait d’un troisième titre pour Peñuela dans la course contre la montre.

Martinez a parcouru le parcours de 41,8 km de Paipa à Tunja en 54 :02 dans une performance dominante, laissant Brandon Rivera (Ineos Grenadiers) 1 :38 derrière pour l’argent et l’ancien pro d’Astana Rodrigo Contreras (Nu Colombia) encore 18 secondes pour la même médaille de bronze. il gagnait un an auparavant.

Nairo Quintana a quitté le podium d’une place, qui a fait son retour au cyclisme professionnel avec Movistar après un an d’absence. Il a été testé positif au Tramadol lors du Tour de France 2022 alors qu’il roulait pour Arkéa-Samsic et n’a été signé par aucune équipe la saison dernière. Il a participé aux championnats nationaux colombiens en février dernier et a terminé troisième de la course sur route. Il devrait rejoindre son équipe dans quelques semaines pour participer au Tour Colombia, qui réintègre le calendrier après une pause de trois ans.

Parmi les coureurs du WorldTour avec des temps solides sous la barre de l’heure figuraient également le coéquipier Movistar de Quintana, Einer Rubio, septième, respectivement, Egan Bernal d’Ineos, sixième et Rigoberto Urán (EF Education-EasyPost) huitième. Bernal a remporté le championnat ITT en 2018.

Martínez devrait porter une nouvelle combinaison Bora de champion colombien lors de la Volta ao Algarve au Portugal, qui comprend un contre-la-montre roulant de 22 km sur la 4e étape à Albufeira. Il a utilisé une quatrième place lors du contre-la-montre Volta de 24,4 km de l’année dernière lors de la dernière étape pour assurer la victoire au classement général, avec un avantage de deux secondes sur son coéquipier de l’époque Filippo Ganna (Ineos Grenadiers).

Le contre-la-montre féminin a parcouru 25,6 km entre Sotaquirá et Tunja. Peñuela a complété le parcours en 41:32, 26 secondes de mieux que Karen Villamizar (Boneshaker Project) lorsque le chronomètre s’est arrêté. Dans une bataille pour la médaille de bronze à plus d’une minute de Peñuela, Ana Cristina Sanabria a pris la dernière place du podium, deux secondes plus vite qu’Andrea Alzate (Eneicat-CM Team).

Peñuela est la championne en titre des femmes élites dans la course sur route et revient défendre son titre vendredi lorsque les femmes aborderont 108,6 km. Les hommes élites parcourront 211 km dimanche. Martinez sera rejoint au départ par Sergio Higuita, vainqueur de l’épreuve nationale en 2022.

A lire également