Étape 2 de l'UAE Tour : Brandon McNulty remporte le contre-la-montre alors que l'UAE Team Emirates obtient un 1-2-3

Étape 2 de l’UAE Tour : Brandon McNulty remporte le contre-la-montre alors que l’UAE Team Emirates obtient un 1-2-3

Brandon McNulty (UAE Team Emirates) a remporté la victoire contre la montre lors de la deuxième étape du UAE Tour, en réalisant un temps de 13:27 sur le parcours panoramique de 12,1 km autour de l’île d’Al Hudayriyat.

Les seuls coureurs qui pouvaient se rapprocher du champion américain du contre-la-montre McNulty étaient ses propres coéquipiers, l’UAE Team Emirates terminant 1-2-3 sur l’étape tandis que Jay Vine et Mikkel Bjerg prenaient les deuxième et troisième places, à deux et quatre secondes de la tête. respectivement.

Le récent vainqueur de la Volta a la Comunitat Valenciana GC mène désormais la course au classement général, succédant au vainqueur de l’étape 1 Tim Merlier (Soudal Quick-Step).

Parmi les autres coureurs du GC, Ilan Van Wilder (Soudal Quick-Step), Pello Bilbao (Bahrain Victorious), Ben O’Connor (Decathlon AG2R La Mondiale) et Adam Yates (UAE Team Emirates) ont été les plus grands vainqueurs, terminant tous dans le top 15 et à moins de 30 secondes de McNulty.

Les écarts au classement général se dessinent mais restent modestes, et seront sans doute bousculés lors de la 3e étape alors que la course abordera sa première arrivée au sommet au sommet du Jebel Jais.

« Nous avons regardé le vent, et ils ont décidé que le vent se lèverait au moins un peu tout au long de la journée, alors nous avons mis nos trois meilleurs gars au départ en premier. Cela a payé, je suppose », a déclaré McNulty, après avoir passé la majeure partie de la journée en tête.

« Personnellement, c’était bien. Je n’étais pas sûr de ce que je ressentais parce que la puissance n’était pas tout à fait correcte, je ne pense pas, mais je pense que j’avais une bonne vitesse, j’ai regardé ça pendant tout le TT, et à la fin, évidemment, je dois être satisfait parce que j’ai gagné. L’équipe a tellement investi dans la mise en place du contre-la-montre que je pense que cela rapporte vraiment à tout le monde.

« J’ai remporté ma première victoire au classement général il y a quelques semaines et maintenant mon premier contre-la-montre WorldTour – ça a été un bon mois. »

Une longue journée sur la sellette pour McNulty après un effort impressionnant

Avec des équipes et des coureurs ayant un certain choix dans l’ordre de départ – comme tout le monde était sur le même temps au classement général après la première étape – le contre-la-montre a vu de grands noms commencer tôt afin de faire leurs efforts. Le premier à prendre le départ a été Elia Viviani d’Ineos Grenadiers, qui a établi le temps d’ouverture de 14:49 sur le parcours de 12,1 km, mais il a rapidement été battu.

L’un des grands noms qui ont descendu la rampe tôt était McNulty, qui a rapidement réalisé le meilleur temps de la première vague avec un temps de 13:27, dépassant ainsi son minuteur Natnael Tesfatsion (Lidl-Trek). Le favori du GC et coéquipier de McNulty, Adam Yates, a terminé peu de temps après, à 28 secondes du meilleur temps.

Étonnamment, le prochain pilote de l’UAE Team Emirates, le spécialiste du TT Mikkel Bjerg, a également manqué le temps de son coéquipier, arrêtant le chronomètre à 13:31. L’équipe locale a fini par prendre le contrôle du TT, Jay Vine terminant sa course en deuxième position provisoire, à seulement deux secondes de McNulty et plaçant provisoirement les coureurs des Émirats arabes unis 1-2-3.

Tout au long de la vague suivante, aucun coureur n’a pu s’approcher suffisamment pour renverser les trois premiers, avec quelques finissants se classant dans le top 10, mais le trio des Émirats arabes unis a tenu bon au sommet. Le pilote qui s’est le plus rapproché était Tobias Foss d’Ineos Grenadiers, qui a fait la une des journaux pour son plateau à 68 dents sur son vélo TT, mais l’ancien champion du monde a terminé à 14 secondes de McNulty et à 10 secondes de Bjerg pour se classer quatrième provisoire.

Même les spécialistes avaient du mal à rivaliser avec les temps du trio émirati, avec le champion français du contre-la-montre Rémi Cavagna (Soudal Quick-Step) à près de trente secondes de McNulty. Finissant probablement comme la dernière véritable menace sur la liste de départ, le temps de Cavagna a pratiquement confirmé la victoire de McNulty, avec seulement sept autres coureurs à terminer.

Lorsque Tim Merlier, porteur du maillot rouge, a franchi la ligne d’arrivée à la 101e place, la victoire de McNulty a été ratifiée, ainsi que le balayage net de l’UAE Team Emirates dans les trois premières places. Foss est resté à la quatrième place, tandis que le pilote autrichien Rainer Kepplinger de Bahrain Victorious a pris une surprenante cinquième place.

La plupart des principaux prétendants au GC débuteront l’étape 3 à moins de 30 secondes de McNulty, mais quelques-uns ont déjà chuté dans le classement : Carlos Vérone (Lidl-Trek) a terminé à 55 secondes, la révélation du Tour Down Under Bart Lemmen (Visma-Lease a Bike ) a perdu 42 secondes et la carte Bora-Hansgrohe GC Emanuel Buchmann était à 1:03.

Pour toutes les dernières nouvelles et résultats de l’UAE Tour, visitez notre hub de course dédié.

A lire également