Laboral Kutxa-Fundación Euskadi

Aperçu de l’étape 16 du Giro d’Italia 2023

Le dernier jour de repos maintenant dans le rétroviseur et la troisième semaine du Giro d’Italia se profilent à l’horizon avec quatre étapes brûlantes au cours des six derniers jours de course pour la maglia rosa. L’étape 16 ne perd pas de temps pour livrer le drame, avec cinq ascensions classées qui totalisent 5 200 mètres de dénivelé positif sur 203 km.

Un cadre tranquille à Sabbio Chiese, le long du côté ouest du lac de Garde, définit le terrain avec 64 km de routes plates et une cavalcade de tunnels. Juste après Riva del Garda sur le bord nord du lac, la sérieuse intrigue commence. La première du quintette d’ascensions est le Passo di Santa Barbara de première catégorie (12 km à 8%) et le Passo di Bordala de troisième catégorie (4,5 km à 7%), avec un peu moins de 8 km entre les KOM. Puis roulant dans la vallée de l’Adige, avec un sprint intermédiaire à Rovereto, se succèdent les ascensions de catégorie 2 du Matassone (13 km à 5%) et de la Serrada (17km à 5,5%).

Après avoir descendu 28,4 km dans Aldeno, avec les derniers points de sprint proposés, la montée finale vers Monte Bondone couvre les 21,4 km finaux, avec une pente moyenne de 6,8 % et un maximum de 15 %. C’est à cet endroit en 1956 que Charly Gaul a traversé un blizzard et a gagné la maglia rosa sur le sommet désormais célèbre. Ivan Bassoo a été le dernier vainqueur au sommet du Monte Bondone, en 2006.

A lire également