Miles Scotson succède à Arnaud Demare chez Arkea-Samsic pour 2024

Miles Scotson succède à Arnaud Demare chez Arkea-Samsic pour 2024

Quelques heures après l’annonce du transfert de mi-saison d’Arnaud Démare de Groupama-FDJ à Arkéa-Samsic, il a été confirmé que Miles Scotson le suivrait dans l’équipe en 2024.

Démare a négocié son départ immédiat de Groupama-FDJ suite à son omission de leur alignement pour le Tour de France. Le Français a signé un contrat avec Arkéa-Samsic qui le maintiendra dans l’équipe jusqu’à fin 2025.

Scotson a également accepté un contrat de deux ans avec Arkéa-Samsic, mais il restera chez le pilote Groupama-FDJ pour le reste de 2023 avant de renouer avec Démare la saison prochaine. L’Australien avait couru avec Groupama-FDJ depuis 2019, jouant un rôle clé dans le train de tête de Démare, notamment sur le Giro d’Italia en 2020 et 2022.

« Miles Scotson me rejoindra pour les deux prochaines années et c’est un signe de confiance de la part de l’équipe », a déclaré Démare aux journalistes lors d’un appel vidéo mardi après-midi. « Pour la suite de cette saison, je sais qu’il y a de bons coureurs qui peuvent faire le travail pour un sprint, j’ai confiance en eux. Il faudra du temps pour apprendre à se connaître, mais c’est un beau défi.

Nacer Bouhanni, si féroce rival interne de Démare lors de son passage à la FDJ, fait partie des nouveaux coéquipiers du Français. Démare a cependant insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de ressentiment entre les deux sprinteurs, qui se sont disputés étroitement pour les titres nationaux et pour la place de sprint de leur équipe au Tour de France.

« Avec Nacer, nous étions dans la même équipe, il y avait beaucoup de rivalité mais c’était une motivation, et si nous avions la même dynamique ici, ce serait bénéfique pour nous deux et pour l’équipe », a déclaré Démare.

« Nous sommes tous les deux très respectueux l’un envers l’autre, malgré ce qui a été dit dans les journaux. Il y avait une grande rivalité entre nous parce que nous disputions les mêmes courses, mais je pense que j’ai plus de points communs avec Nacer qu’avec n’importe quel autre pilote.

Démare fera ses débuts pour Arkéa-Samsic au Tour de Louvain le 15 août, et il a confirmé qu’il ne jouerait pas à la Vuelta a España, ce qui signifie qu’il terminera la saison sans Grand Tour pour la première fois depuis 2013. Son programme prévoit plutôt les BEMER Cyclassics, le Tour du Benelux, le Grand Prix de Fourmies, le Tour de Vendée, les Championnats d’Europe de Drenthe et Paris-Tours.

« Je ne ferai pas la Vuelta cette année, et les dernières semaines ont été difficiles pour moi aussi psychologiquement, je n’ai pas pu faire l’entraînement dont j’avais besoin pour faire une course comme la Vuelta », a déclaré Démare. « J’ai préféré suivre un programme qui me donnerait le maximum d’occasions de briller. »

Démare a hésité à revenir sur son omission de l’équipe Tour de Groupama-FDJ et la rupture de ses relations avec le manager Marc Madiot, qui a concédé qu’il pouvait comprendre la déception de son désormais ancien coureur.

« J’ai évidemment regardé le Tour de France, c’était magnifique, un super duel qui nous a tous excités, donc je revenais tôt de l’entraînement pour regarder les étapes », a déclaré Démare. « Je ne veux pas commenter ce qui s’est passé. Quant à Marc Madiot, je pense qu’il me faudra encore un peu de temps pour digérer avant d’avoir l’occasion d’en parler.

Démare a révélé qu’il avait envisagé de rejoindre une équipe étrangère une fois qu’il était devenu clair qu’il ne resterait pas avec Groupama-FDJ, mais il a finalement opté pour Arkéa-Samsic après des discussions avec le manager Emmanuel Hubert.

« C’était important de trouver une équipe qui m’ait fait confiance », a-t-il déclaré.

A lire également