Malgré le travail d'équipe de Geraint Thomas, une crevaison prive Magnus Sheffield du top 10 de Volta ao Algarve

Malgré le travail d’équipe de Geraint Thomas, une crevaison prive Magnus Sheffield du top 10 de Volta ao Algarve

À l’approche de la dernière étape de la Volta ao Algarve, les espoirs étaient grands pour Magnus Sheffield. Lors de la quatrième étape, l’Américain de 21 ans a terminé deuxième derrière le champion du monde Remco Evenepoel lors du contre-la-montre de 22 km, et un top 10 au classement final n’était pas exclu.

Le coureur d’Ineos Grenadiers a débuté l’étape jusqu’au sommet de l’Alto do Malhão en huitième position au classement général et sous le maillot blanc de meilleur jeune coureur. Même si ses coéquipiers Tom Pidcock et Thymen Arensman étaient mieux placés en termes de classement général ou de parcours de montée finale, Sheffield ne cherchait certainement pas à revenir en arrière.

La majeure partie de l’étape s’est déroulée comme prévu avec Ineos déployant Filippo Ganna pendant la pause et regardant Visma-Lease a Bike et Soudal Quick-Step s’affronter pour la victoire finale. Cependant, à un peu moins de 40 km de l’arrivée, le désastre a frappé Sheffield lorsque sa roue avant a crevé. L’incident a eu lieu au pire moment de la course, avec le peloton tendu et Wout van Aert déchaîné.

Plutôt que de paniquer, Sheffield a gardé son sang-froid et a continué alors que l’aide sous la forme de Geraint Thomas arrivait. L’ancien vainqueur du Tour de France a sacrifié son vélo de course pour celui de Sheffield avec les voitures de l’équipe trop en retrait, et il semblait qu’une course-poursuite miracle allait porter ses fruits.

Lorsque Thomas a rejoint Sheffield dans l’un des nombreux groupes en route, un retour dans le peloton n’était toujours pas hors de question. Cependant, avec le rythme incessant à venir et les organisateurs n’autorisant pas les voitures d’équipe entre le peloton maillot jaune de Remco Evenepoel et le groupe de Sheffield, la course-poursuite s’est effectivement terminée.

Au sommet de la première ascension de l’Alto do Malhão, l’écart était déjà de plus d’une minute, et lors de la montée finale et de la ligne d’arrivée, Sheffield avait un peu plus de quatre minutes de retard. Il termine 24ème de l’étape et sort du top 10 final.

« Malheureusement, j’ai crevé la roue avant à un très mauvais moment de la course, même s’il n’y a jamais de bon moment, mais ce n’était certainement pas le meilleur, juste avant d’aborder la montée finale pour la première fois », a déclaré Sheffield. les médias à l’arrivée.

« Heureusement, Geraint a pu me donner son vélo, alors j’ai roulé dessus pendant un moment, puis j’ai pu reprendre mon vélo et poursuivre mais malheureusement, les officiels ont fait un barrage et puis, malheureusement, je ne suis tout simplement pas assez fort. pour combler un écart aussi important lorsque j’ai eu une crevaison. C’est dommage mais cela fait partie de la course.

« Je pense que Wout a fait une accélération sur une section pavée avec Ben Healy à travers ce petit village, donc c’était tendu là-bas, mais nous avons pu le reprendre en contrôle, puis Quick-Step a également essayé de poursuivre, mais malheureusement ( ça fait) partie de la course. Je pense que je le dois à mes coéquipiers et à mon équipe, et je ne peux pas abandonner comme ça, ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini.

Malgré une journée meurtrière dominée par la malchance, Sheffield repart de l’Algarve avec un bon début de saison. Il était au top dans le contre-la-montre individuel et est bien parti pour faire ses débuts sur le Grand Tour au Giro d’Italia plus tard cette année.

« Oui, je peux être content de ma préparation, il me manque encore un peu, surtout sur cette deuxième montée. J’ai un peu d’apprentissage pour cette course et je suis juste excité pour le reste de la saison.

A lire également