L'effort de Niewiadoma au Tour de Suisse féminin étranglé par les "énormes moteurs" de SD Worx

L’effort de Niewiadoma au Tour de Suisse féminin étranglé par les « énormes moteurs » de SD Worx

Kasia Niewiadoma (Canyon-SRAM) a tout laissé sur la route lors de la dernière journée du Tour de Suisse féminin, passant à l’attaque à mi-parcours de l’étape 4 de 100 kilomètres.

Son avantage sur le peloton est devenu si important qu’elle a été la leader virtuelle du GC pendant un certain temps, mais à la fin, la joueuse de 28 ans a perdu le sprint à deux pour la victoire d’étape face à Niamh Fisher-Black (Team SD Worx) . Elle a également terminé à une place du podium général par sept secondes.

« Pour être honnête, avoir Marlen [Reusser] et demi [Vollering] derrière toi, deux énormes moteurs, je savais que j’aurais de la chance. S’ils crevaient ou si quelque chose se produisait, mais bien sûr, vous ne souhaitez jamais rien de tel à votre adversaire », a déclaré Niewiadoma avec réalisme à propos de ses chances de retirer le maillot jaune des épaules de Reusser.

« Alors j’espérais que peut-être leurs jambes exploseraient parce qu’il faisait très chaud aujourd’hui, et j’avais l’impression d’avoir des crampes, alors j’espérais que peut-être que d’autres le feraient aussi. »

Néanmoins, Reusser a dû intervenir elle-même lorsque le travail de Vollering n’a pas pu réduire l’écart. Et même si le résultat n’était pas en sa faveur, Niewiadoma a marqué la course de son empreinte, forçant les autres coureurs à réagir.

« J’ai apprécié la course ici. Après l’ITT, je me suis senti déçu car je savais que j’avais de bonnes jambes, j’ai juste eu une mauvaise journée ce jour-là. Je suis heureux d’avoir pu revenir et jouer un bon rôle dans la course.

« Je me sentais très bien tout le temps, j’attendais juste le bon moment pour partir. Et j’étais vraiment contente d’avoir Tiffany [Cromwell] à l’avant. Quand je faisais le pont, elle a fait un travail incroyable pour m’installer avant la montée. C’était un excellent travail d’équipe », a-t-elle remercié sa coéquipière de la première échappée.

La dernière victoire individuelle de Niewiadoma remonte à plus de quatre ans, le 13 juin 2019 lorsqu’elle a remporté l’étape 4 du Women’s Tour. Elle a amassé 12 deuxièmes places et 10 troisièmes places depuis, ratant souvent la victoire par de petites marges. Après la saison 2022, elle a admis que ne pas avoir de victoire en course cette année-là l’avait bouleversée, et elle a modifié son programme d’entraînement hivernal légèrement avant 2023.

Au printemps, elle s’est bien comportée régulièrement, se classant sixième des Strade Bianche, cinquième du Tour des Flandres et quatrième de l’Amstel Gold Race avant de terminer sur le podium du Itzulia Women GC.

Être vice-championne de la dernière étape du Tour de Suisse féminin n’était pas la raison d’être de Niewiadoma, mais c’est un pas de plus vers la victoire. Courant toujours de manière agressive, elle n’est pas du genre à attendre les opportunités mais essaie et essaie encore de faire sa propre chance, et cette attitude rend le sport plus excitant à regarder.

A lire également