Kerbaol défend le maillot blanc du Tour de France Femmes alors que les vents contraires affectent la deuxième étape montagneuse

Kerbaol défend le maillot blanc du Tour de France Femmes alors que les vents contraires affectent la deuxième étape montagneuse

Cédrine Kerbaol fait ses débuts sur le Tour de France Femmes lors de sa première année avec Ceratizit-WNT Pro Cycling. La Bretonne de 22 ans n’a pas tardé à se faire remarquer, remportant le maillot blanc de meilleure jeune cavalière de l’étape 1 puis accentuant son avance au classement U23 lors de la deuxième journée.

Après l’étape vallonnée de lundi, Kerbaol a enfilé le maillot blanc pour une deuxième journée consécutive, et cette fois un peu plus solidement sur ses épaules avec 1:21 sur la deuxième Ella Wyllie (Lifeplus Wahoo).

« C’est toujours bien de prendre un peu plus de temps sur les autres coureurs U23, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Nous essaierons de rester sur cette voie autant que possible », a déclaré Kerbaol. Actualité du cyclisme après l’étape.

« Sur le papier, c’était une étape vraiment difficile, mais avec le vent de face dans les 100 premiers km, ça a vraiment tout changé car ça n’allait pas à fond dans les montées comme on s’y attendait. Cela a vraiment changé la course, et ce n’est que la dernière montée qui a fait la différence.

Dans la dernière montée, la Côte de Trébiac, Kerbaol était dans un groupe de tête d’élite et elle faisait partie des attaquantes qui n’avaient qu’un kilomètre du sommet de la montée à la ligne d’arrivée. Kasia Niewiadoma (Canyon-SRAM) avait lancé l’attaque ainsi que Juliette Labous (Team dsm-firmenich) et Marlen Reusser (SD Worx). bien que personne ne parviendrait à créer un écart avant le sommet. Demi Vollering a tenté de mener à la victoire sa coéquipière SD Worx et leader de la course, Lotte Kopecky, mais Liane Lippert (Movistar) est revenue par derrière pour remporter l’étape.

La conduite agressive de Kerbaol l’a placée dans le top 3 du classement des jeunes cavalières lors de plusieurs autres courses cette année, dont un excellent résultat en mars au Tour de Normandie Féminin. Maintenant, rouler en tant que meilleure coureuse U23 pourrait la mettre un peu dans le pétrin alors que la course se termine avec l’arrivée du contre-la-montre à Pau, et elle était impatiente de porter ses couleurs nationales en tant que nouvelle championne de France ITT.

« C’est un peu un dilemme car si j’ai le maillot blanc le dernier jour, je ne peux pas porter la combinaison tricolore. Mais je veux absolument garder le maillot blanc, il y aura d’autres occasions de porter la combinaison de championne », Kerbaol a néanmoins été claire sur ses priorités.

Kerbaol a récemment lancé sa propre chaîne YouTube, produisant et publiant de courtes vidéos sur sa vie de course. Chose intéressante pour un pilote français, les vidéos sont en anglais – mais il y a une bonne raison à cela.

« Mon petit ami est anglais, la plupart de mes amis, la plupart des gens avec qui je parle parlent anglais, et je parle anglais avec eux. J’ai lancé la chaîne parce que je voulais montrer de l’intérieur ce que c’était que d’être un cycliste professionnel. Et j’ai eu une caméra GoPro pour mon anniversaire, alors j’ai pensé que je ferais quelque chose avec », a expliqué le jeune homme de 22 ans.

Il y a quatre ans, Kerbaol a remporté le championnat national junior de course sur route, elle cherche donc à étendre son emprise sur le classement des jeunes coureurs lors d’une autre journée vallonnée sur l’étape 3.

A lire également