Juillard évite une collision avec des fans et une voiture lors d'un détour en solo à l'Etoile des Bessèges

Juillard évite une collision avec des fans et une voiture lors d’un détour en solo à l’Etoile des Bessèges

Les chances de Maximilien Juillard (Van Rysel-Roubaix) de rester dans une échappée de trois coureurs lors de l’étape 2 de l’Étoile de Bessèges pour sa première victoire d’étape UCI ont presque complètement disparu alors qu’il évitait d’entrer en collision avec des spectateurs, des arbres puis des véhicules de course.

Une vidéo du diffuseur de la course Eurosport a saisi le moment à 62,2 km de l’arrivée lorsque Juillard n’a pas pu réduire sa vitesse pour un virage serré à droite après le sommet du premier KOM.

Chevauchant entre deux compagnons d’échappée, il a poursuivi sa vitesse hors du tarmac, gravissant une petite colline de terre tandis qu’une douzaine de spectateurs sautaient de côté pour éviter son chemin. Au milieu de grands arbres, il a pu arrêter son vélo au sommet d’un talus raide et sale et ramener son vélo sur le parcours.

Plutôt que de remonter sur son vélo sur le bord de la route, il s’est déplacé vers le centre de l’étroite route pavée, une voiture d’équipe faisant un écart sur sa droite et une moto de course faisant un écart sur sa gauche alors qu’il remontait sur ses pédales pour poursuivre son échappée. les partenaires. Sa propre voiture d’équipe a accéléré rapidement par derrière, mais a pu ralentir et lui permettre d’accélérer à nouveau sur la route.

Il y a eu beaucoup de drames en moins d’une minute de course, et juste un jour après, aucune course n’a eu lieu. L’étape d’ouverture de l’Étoile de Bessèges, prévue mercredi, a été totalement annulée en raison des protestations des agriculteurs contre les réglementations européennes à l’échelle nationale. De nombreuses routes ont été bloquées à l’aide de tracteurs agricoles et de barricades de pneus.

Avec Jean-Louis Le Ny (Nice Métropole Côte d’Azur) et Matisse Julien (CIC U Nantes Atlantique), Juillard faisait partie d’un trio 100 % continental de coureurs qui ont échappé au peloton après les 16 premiers kilomètres de course jeudi. Ils ont étendu leur avantage à quatre minutes et ont récolté les meilleurs points du classement en montagne.

Alors que le trio franchissait ensemble le Col de la Baraque (13,2 km à 3,6 %) de catégorie 1, c’est juste de l’autre côté de la ligne d’arrivée que Juillard a démontré ses talents en tout-terrain et sa chance. Il a fallu quelques kilomètres au Français de 22 ans pour se ressaisir et renouer avec ses compagnons d’échappée, réunis pour le KOM catégorie 2 sur la Côte du Pradel, à 5 km de son exposition détournée.

L’évasion du trio était terminée à seulement 6 km de l’arrivée, même s’il leur restait une avance au classement de montagne à décider. Le Ny et Juillard ont terminé avec 14 points chacun et Le Ny a pris le maillot de grimpeur.

Juillard n’est pas reparti les mains vides puisqu’il a reçu le prix du cavalier le plus combatif de la journée.

Au final, Le Ny termine à 3’41 » et Juilliard et Julien à 4’20 » du sprint final entre trois autres coureurs, le Champion du Monde U23 Axel Laurance (Alpecin-Deceuninck) remportant la victoire dans la montée à Rousson devant l’ancien le champion du monde élite Mads Pedersen (Lidl-Trek) et Kévin Vauquelin (Arkéa-B&B Hotels).

A lire également