Le coureur espagnol de Cofidis, Ion Izaguirre Insausti, pédale jusqu'à la ligne d'arrivée pour remporter la 12e étape de la 110e édition du Tour de France cycliste, 169 km entre Roanne et Belleville-en-Beaujolais, dans le centre-est de la France, le 13 juillet. 2023. (Photo de Marco BERTORELLO / AFP)

Championnats du monde VTT : Gaze et Ferrand-Prevot défendent leurs titres dans les courses XCC

Les champions du monde en titre de vélo de montagne dans la discipline de cross-country sur courte piste se sont encore une fois révélés les meilleurs, comme Pauline Ferrand-Prevot (France) et Sam Gaze (Nouvelle-Zélande) ont répété en tant que champions du monde jeudi.

Les 20 minutes intenses pour les hommes et les femmes ont été disputées sur le terrain accidenté et les pentes abruptes de Glentress Forest, dans la vallée de Tweed en Écosse, avec plusieurs tours d’un peu moins d’un kilomètre pour les championnats XCC.

Sam Gaze remporte le XCC Hommes

Sam Gaze (Nouvelle-Zélande) a défendu jeudi son titre de cross-country sur courte piste aux Championnats du monde de vélo de montagne UCI. Victor Koretzky (France) a déclenché un sprint tardif pour en faire une photo-finish pour les deux premières places, le Français se contentant de l’argent.

Tom Pidcock (Grande-Bretagne) a effectué une passe intérieure agressive aux côtés de Luca Schwarzbauer (Allemagne) pour remporter le bronze. Schwarzbauer a glissé dans ce dernier virage et a terminé neuvième.

« Une course très technique. Montez simplement sur mon rythme, je pourrais presque essayer de récupérer entre les montées. D’être dans ma meilleure forme possible aux Championnats du monde, j’en suis vraiment heureux », a déclaré Gaze.

« Cette montée, c’était vraiment une course attritionnelle, super technique, super rapide. C’est 20 minutes et pas ce que vous portez dans la première partie, mais ce que vous avez pour la dernière. C’est un très bon parcours, et évidemment, je suis vraiment content de le terminer et d’avoir mon deuxième titre mondial dans cette épreuve.

Le départ critique pour le peloton de 57 coureurs a été mené par le Letton Martins Blum, avec Henriqu da Silva Avancini (Brésil) sur sa roue arrière. La piste étroite et sinueuse n’a pas permis de nombreuses opportunités de dépassement et le peloton s’est étiré après deux tours.

Dans la troisième boucle, le champion en titre Gaze a pris les devants, rejoint par Koretzky et Schwarzbauer.

Avec 10 à faire, des écarts ont commencé à se former à l’arrière, Gaze avait l’air détendu avec le rythme élevé qui avait 14 coureurs juste derrière.

Au sixième tour de la course, le statu quo est resté sans aucun mouvement. Schwarzbauer a donné le ton tandis que Da Silva Avancini regardait depuis la ligne de touche avec une apparente mécanique.

Trois à aller signalaient l’urgence, avec Schwarzbauer regardant par-dessus son épaule alors qu’ils se dirigeaient vers la montée, Gaze en deuxième, Koretzky en troisième et Alan Hatherly (Afrique du Sud) en quatrième.

A deux de la fin, Blums appuie sur l’accélérateur dans la montée mais ne gagne pas d’écart, et Christopher Blevins (USA) entre dans le top 10.

Gaze a percé le rythme lors de l’ascension finale, ce mouvement créant un écart de deux secondes. Dans la descente, Koretzky a réduit l’écart pour défier le Néo-Zélandais. Schwarzbauer a glissé dans le dernier virage lorsque Pidcock a fait une passe intérieure, laissant l’Allemand sur la terre et hors du podium.

Pauline Ferrand-Prevot conserve son titre mondial en XCC féminin

Pauline Ferrand-Prevot (France) a conservé son titre mondial de cross-country courte piste avec une victoire décisive en Ecosse aux Championnats du Monde Mountain Bike UCI.

Elle s’est détachée d’un groupe de tête de six coureurs dans la montée signature à l’avant du parcours et a creusé un écart de quatre secondes avec le médaillé d’argent Puck Pieterse (Pays-Bas). Evie Richards (Grande-Bretagne) a tiré de l’arrière cinq secondes supplémentaires pour remporter le bronze, laissant la médaillée de bronze de l’an dernier Gwendalyn Gibson (USA) se contenter de la quatrième place.

« Je me sens mieux maintenant parce que la journée a été si longue. C’est comme commencer à 6h30, et il faut attendre toute la matinée et l’après-midi, donc je voulais juste commencer et voir ce que je peux faire [happen]», a déclaré la cavalière française avant de se précipiter vers les cérémonies du podium.

Martina Berta (Italie) a pris la première montée devant Pieterse pour prendre le départ de la course. Au deuxième passage des bermes en piqué, Pieterse est resté deuxième, mais le rythme a été imposé par Richards, et Ferrand-Prevot a roulé de près avec Berta.

Au troisième tour, Rebecca Henderson (Australie) s’était rapprochée de l’avant ainsi que le duo américain Gwendalyn Gibson et Savilla Blunk.

Henderson a poussé à l’avant au quatrième tour avec Pieterse, Richards et Ferrand-Prevot sur ses talons. Sina Frei (Suisse) a filé sur le gravier dans la ligne droite d’arrivée et a chuté. Elle a été distancée, laissant six coureurs à l’avant – Pieterse, Alessandra Keller (Suisse), Gibson, Henderson, Ferrand-Prevot et Richards. Le duo de poursuivants était Blunk et Steffi Haberlin (Suisse, qui s’est accroché dans les virages en descente.

Avec trois des 10 tours à faire, le groupe de huit a continué, mais des écarts se sont formés dans la montée pour Keller, Haberlin et Blunk.

Dans l’avant-dernière boucle, Haberlin a rattrapé Richards en tête. Prévot-Ferrand a mis les gaz dans la montée finale, dépassant Richards et Pieterse, forçant les challengers à poursuivre, la paire n’étant pas en mesure de supprimer le formidable avantage du pilote français.

Résultats hommes

Résultats femmes

A lire également